La plume dorée

Forum d'écriture entre amis... tout simplement
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Océanne

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel
Lecteur


Nombre de messages : 62
Localisation : Saiinte-Julie
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Océanne   Ven 29 Juil - 0:18

Dans des temps très lointain vivait une jeune et jolie jeune qui se prénommait Océanne. Elle avait des cheveux pale comme le blé, des yeux bleu comme l’océan(ce qui expliquait son nom). Elle demeurait dans une petite maison avec ces parents. Sa famille était pauvres car l’empereur des eaux avait privé toute les familles du pays des poissons dont ils avaient besoin pour survivre. Un jour que Océanne marchait sur le bord de l’eau, elle vit un homme qui dormait sur les rochers. L’homme semblait avoir une trentaine d’année et avait la peau d’une curieuse teinte bleu. Alors qu’elle approchait de l’homme qu’elle croyait mort et rejeter par les eaux, il se redressa. Il la fixa droit dans les yeux, Océanne était terrifié car les yeux de l’homme était d’un noir sombre comme de l’encre. Il lui dit d’une voix sévère :

-Alors petite humaine, on ose roder sur les plage du seigneur des eaux? La punition est la mort mais vu ta grande beauté je vais t’amener voir mon maître.

Terrifiée, Océanne ne dit pas nu mot. L’être la prit et l’emmena dans les profondeur de l’océan. Elle fut émerveiller par les mur rouge comme du rubis et par les tour de cristal qui formait le palais de l’empereur. La créature fit traverser trois immense salle a Océanne et lui demanda d’attendre le temps que l’empereur la convoque. Osant a peine bouger elle attendu sagement sans que l’idée de se sauver lu traverse l’esprit. Alors un petit poisson qui ressemblais étrangement a son père vu sa mine sévère lui dit de le suivre. Elle entra alors dans la salle du trône. Cette gigantesque salle était vraiment à l’image de l’empereur, grandiose. Un homme grand et mince attendait sur le trône, si il n’avait pas eu cet air ennuyer sur le visage il aurait été très séduisant. L’empereur lui fit une offre très généreuse, il lui dit que si elle acceptait de l’épouser il ferait surgir des poissons a flot de l’eau afin que les parent de Océanne puisse de nouveau vivre décemment. Elle accepta l’offre cruel et vécu quelques années avec l’empereur qui avait pour nom Damien. Elle n’aimait guère son époux et elle décida de s’enfuir. Elle nagea nuit et jour jusqu’au rivage et vit qu’une sécheresse épouvantable s’était abattu sur les terres. Alors elle couru jusqu'à la maison de ces parent et elle vit qu’il n’y avait plus eu d’eau depuis plusieurs mois. Désespéré elle retourna voir son mari et lui demanda de l’aider. Généreux, l’empereur lui donna une jarre et lui dit de la planter au sommet d’une montagne. Il lui dit aussi que si elle faisait cela elle mourrait. Résolue, elle décida que sa vie valait bien celle de millier de personne alors elle se rendit en haut de la montagne la plus haute et elle y planta la jarre. Océanne mourut pour le bonheur de tous, de par son sacrifice elle rendait la vie au peuple et tout les jours les hommes et femmes des environs vinent pleurer sur la magnifique cascade qui était a tombe de la jeune femme. Fou de chagrin l’empereur décida que dès ce jour plus un humain ne pourrait venir dans l’océan et il disparut à jamais.

Épilogue : Encore aujourd’hui, si vous approcher L’immense rivière qui fut créé par Océanne, vous pouvez encore entendre ces dernières paroles :

-Je vous fait le plus beau des cadeaux, mon amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Océanne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déesse d'une vie [Background Anne-Imation alias Tenderizer]
» Anne de Culan - 13.08.1458 - 865/900
» BON ANNIVERSAIRE ANNE-SO
» Arrivée d'Anne et de Tristan
» Oksa Pollock ~ Anne Plichota/Cendrine Wolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La plume dorée :: Catégorie Française :: Court récit-
Sauter vers: